Retour sur le Le peer to peer

Retour sur le Le peer to peer

13 juillet 2020 Non Par soleil3

Popularisé par Napster, le concept du peer to peer s’installe progressivement dans les réflexions menées dans de multiples secteurs sur les évolutions des technologies de l’Information et de la Communication. Bien que les modèles d’affaire basés sur cette technologie soient encore difficile à déterminer voire à percevoir, cette notion génère de réels espoirs.

Le peer to peer est un réseau technologique qui permet de partager des ressources. Il se construit sur une relation égalitaire entre deux ordinateurs. Contrairement à une infrastructure client / serveur où chaque machine possède un rôle bien déterminé de client ou de serveur, dans le modèle peer to peer, tous les postes vont assumer les mêmes fonctions et se comporter successivement comme client ou serveur. Le peer to peer s’oppose donc au concept de serveur central, dépositaire unique des données, auprès duquel les machines clientes viennent réaliser leurs requêtes.

Le peer to peer se fonde sur les infrastructures Internet et a toujours existé puisque les éléments sur lesquels il repose ont toujours été disponibles. Toutefois, il a fallu attendre que l’acquisition de matériel informatique puissant se soit suffisamment démocratisé pour que ce type de machine, à la fois client et serveur, puisse s’étendre à un grand nombre d’utilisateurs. La vague Unix et Linux a été génératrice de ce mouvement car ces systèmes installent par défaut toute une série de serveurs. Par ailleurs, le système se base sur la capacité d’interaction entre les machines et donc sur la puissance des connections. Les connections haut débit représentent de ce fait un point clé de cette infrastructure. Les réseaux décentralisés dépendent fortement de la qualité matérielle (puissance du poste et bande passante) de chaque participant car ceux-ci correspondent chacun à un nœud du réseau.

 

Le peer to peer se fonde sur le réseau et sur une relation égalitaire entre deux machines
qui sont tour à tour client ou serveur.