technologies-web

Joe Mobile

En 2012 l’opérateur virtuel, Joe Mobile, s’intéressait au monde des  tablettes tactiles. Cette filiale de SFR, lancée en 2012 pour répliquer à Free Mobile, vend désormais sur le Net avant les fêtes de fin d’année des forfaits spécialement destinés aux iPad, Galaxy Tab et autres Nexus 7.

Le client pouvait gérer et suivre en direct sa consommation au travers d’un « cockpit » comme c’est le cas aujourd’hui avec son smartphone voir l’expérience menée avec le site http://www.digitalenseda.com . Trois paliers, déjà existants, étaient proposés pour les tablettes : 50 mégaoctets de données pour 2 euros, 250 mégaoctets pour 3 euros et enfin 1 gigaoctet pour 5 euros.

L’utilisateur pouvait demander une nouvelle carte SIM adaptée à son appareil. Joe Mobile ne disposait pas d’un budget  de communication colossal,  ni de boutiques physiques, et comptait sur le recrutement de nouveaux membres qui se cooptent entre eux pour pouvoir bénéficier d’un bon d’une valeur de 5 euros par nouvelle recrue. Cet effet club avait pour le moment un impact limité puisque selon Univers Freebox, Joe aurait attiré un peu moins de 3 000 clients.

Le petit dernier a dû améliorer sa communication auprès de ses clients concernant le délai d’activation d’une ligne téléphonique qui, en cas de portabilité,  peut prendre quelques minutes jusqu’à 12 à 24 heures.

L’opérateur  à néanmoins fermé ses portes en 2015…